Transparence : Linkedin réaffirme que vos données vous appartiennent

Publié par Petrel le 14 octobre 2014
Enchanter

Procès est fait au réseau social grand public majeur de son appropriation de toutes vos données, de toutes vos images : « si vous mettez vos photos, vos vidéos sur F…k, vous en perdez tous les droits ». De même, faire disparaître un compte est très difficile sur F…k. Voilà deux pratiques qui peuvent cultiver une défiance, car faire le deuil de la maîtrise des données nous concernant n’est pas humainement évident.
A contre-pied de cette pratique, début octobre 2014, Linkedin, réseau social professionnel, a envoyé à ses membres un mail pour leur réaffirmer qu’ils sont propriétaires de toutes leurs données et qu’ils peuvent en disposer, les supprimer sans que le réseau social n’en garde trace. C’est ainsi que le réseau social professionnel joue la transparence (raisonnée), à l’image ce que que prônait la Fing dans « La confiance numérique ». « Vous restez le maître de votre contenu et de vos données personnelles », voilà en une phrase la synthèse du mail reçu dont le texte intégral est reproduit ci-dessous.

Ceci est illustré par :
- la réelle disparition des contenus que l’on efface
- l’autorisation demandée si nos contenus sont utilisés par Linkedin à un autre usage.

La transparence s’exprime aussi par la possibilité d’obtenir les archives de ses données. Linkedin s’engage à vous restituez sous 72 heures tout ce qu’ils conservent à votre sujet. J’ai fait la demande et vous indiquerait ce qui est reçu.

Si vous souhaitez faire de même, on y arrive par les caractéristiques de son compte :
Puis en cliquant, voici ce qui est proposé :

Cette une démarche est positive et porte en elle des germes de confiance chez les utilisateurs.

Côté Linkedin, restituer ce type d’éléments doit être relativement complexe au regard du délai affiché.
Est-ce une perte de valeur pour eux ? C’est sans doute un coût, mais je doute qu’il y ait perte de valeur pour Linkedin. Car leur principale source de valeur-ajoutée n’est pas notre stock de données, mais le flux de celles-ci, la façon dont nous naviguons, ce que nous consultons, nos centres d’intérêt, qui leur permet de cibler plus finement la publicité.

Plus nous serons en confiance avec le réseau, plus nous l’utiliserons, plus les traces seront riches, plus leur source de valeur ajoutée progressera. Voilà donc une transparence raisonnée qui leur sera favorable en inspirant confiance aux membres de leur réseau.

Le texte intégral du mail reçu le vendredi 3 octobre 2014

« Cher/Chère Pierre,

À LinkedIn, nous souhaitons vous aider à obtenir le meilleur de votre vie professionnelle. Cela commence par montrer qui vous êtes et ce que vous savez en partageant des idées, en participant à des discussions et en inspirant d’autres personnes avec votre travail.

Mais se pose alors la question de savoir à qui appartient le contenu que vous publiez sur LinkedIn. Il est le vôtre, et restera toujours le vôtre. Nous avons mis à jour nos Conditions d’utilisation (entrée en vigueur le 23 octobre 2014) afin de réaffirmer notre engagement à respecter ce qui vous appartient. Que ce soit une nouvelle, une photo, un commentaire, un article, une présentation, vous restez maître de votre contenu.

Voici quelques exemples :

Vous êtes le seul responsable. Nous vous demanderons toujours votre permission avant d’utiliser votre contenu dans des publicités, des publications ou des sites web de tierces parties. Cela a toujours été le cas, mais nos Conditions générales l’énoncent dorénavant clairement.

Vous décidez de l’emplacement de votre contenu. Si vous effacez quelque chose de notre plateforme, nous ne l’utiliserons plus.

Partagez ce que vous voulez, aussi souvent que vous le voulez. Nous ne possédons aucune exclusivité sur votre contenu. Il est à vous, donc vous pouvez le republier où bon vous semble. 

Nous souhaitons également vous donner plus de contrôle sur votre compte, donc voici de nouveaux outils :

Vous pouvez vérifier tous les emplacements où vous êtes connecté(e) sous LinkedIn. Vous pouvez gérer ces sessions.

Vous pouvez exporter vos données LinkedIn, y compris les nouvelles que vous avez partagées, votre activité, vos lieux et moyens de connexion, etc.

Nous incluons dorénavant le lieu où vous avez demandé un changement de mot de passe dans l’e-mail que nous vous envoyons afin de vous rassurer sur la sécurité de votre compte.
Enfin, nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité (entrée en vigueur le 23 octobre 2014) afin de la clarifier et d’y incorporer les changements récents de notre activité. Toutes ces modifications sont guidées par notre volonté de placer nos membres avant tout. Vous restez le maître de votre contenu et de vos données personnelles.

Nous sommes ravis de vous compter parmi les membres  !
L’équipe LinkedIn »

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>