Animer la co-construction avec des mobiles

Publié par Petrel le 18 février 2014
Définir, Enchanter

Opiquick est une jeune pousse née en avril 2012 de l’esprit entrepreneurial de Nathan DesselasTarik Benabdallah et Jonathan Hickson , que Thomas Le Coz a rejoint depuis. Cette entreprise propose d’animer une communauté de clients ou un panel en mêlant une plateforme sur le web et des applications sur mobile. L’association de ces deux fonctions permet d’élargir les possibilités pour les entreprises qui voudraient dynamiser leurs liens avec leurs clients en créant une communauté bien plus étoffée grâce à une variété d’expériences. 

En octobre 2012, je vous faisais par de tout mon intérêt pour Clic and Walk  Cette application permet à chacun d’utiliser l’appareil photo de son mobile pour répondre à des questions de « marques ». Les 60 000 « Clicwalkers », comme les nomme Frédérique Grigolato, la créatrice de l’entreprise, forment ainsi une communauté ouverte pouvant interagir avec plusieurs marques. J’aime le côté ludique de ce type de mission.

Avec Opiquick, une entreprise a la possibilité de créer une communauté plus privative qui soit animée aussi bien par les outils classiques, type sondage, forums, mais aussi par des missions proposées à ses membres en utilisant leur mobile. Allier ludique et animation de communauté, voilà un atout pour les marques souhaitant,
- identifier des nouvelles tendances dans des groupes particuliers,
- générer de nouvelles idées de produits et services,
- évaluer l’expérience client avec des carnets de bord, discussions et sondages,
- affiner des concepts de produit et itérer en collaboration avec ses consommateurs,
- faire des recherches exploratoires sur de nouveaux marchés ou tester des campagnes de communication.

La confiance ne peut progresser que par l’interaction. L’intérêt de ce type d’outil est de multiplier ces dernières entre la marque et les membres, mais aussi, et peut-être surtout, entre les membres de cette communauté, à l’image d’un réseau social. Comme l’indique Stéphane Hugon, sociologue, une marque est un partage de croyances. Faciliter les contacts entre les « fans » de sa marque génèrera davantage de liens et favorisera donc la réputation de l’entreprise.

Opiquick tout net
Le site, le blog, sur Twitter

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>